Jeudi, dernier jour, nous rendons enfin visite à notre grand voisin, l'Etna. Nous sommes à 15 minutes de l'accès par le sud, avec les Monts Rouges, issus d'une éruption assez récente, et avec le téléphérique, excellente bonne nouvelle du jour pour nos randonneurs fatigués. Le paysage est lunaire et surréaliste. Nous montons à 2600m. Le volcan culmine à 3300m, mais les cratères sommitaux ne sont pas accessibles sans être accompagnés, et c'est l'objet d'une balade à démarrer dès potron-minet et qui dure facilement 3h. La dernière éruption date du jour de Noël, aujourd'hui, c'est calme (et c'est tant mieux !). Si on aperçoit quelques fumerolles, les garçons sont rassurés qu'on ne les sente pas!

DSC_0393

DSC_0395

C'est le plus haut volcan actif d'Europe, avec, aujourd'hui, 3 cratères sommitaux mais tout peut changer à chaque éruption, entre nouvelle cheminée ou effondrement. Nous prenons ensuite un bus 4x4 pour aller jusqu'à environ  3000m et alors que nous foulions la plage la veille, nous marchons dans la neige cette-fois-ci ! Les enfants font bien sûr une bataille de boules de neige.

DSC_0399

IMG_4173

Nous sommes avec un groupe et un guide, qui essaie bon an mal an de parler en italien, en anglais et en français : les enfants décrochent vite et préfère jeter des cailloux (graaaaaaaande passion devant l'éternel !) au fond des cratères. Romain râle un peu, Matthieu part avec lui faire une mini course d'arêtes autour d'un cratère.

DSC_0417

IMG_4179 IMG_4182

DSC_0398

DSC_0411

DSC_0405

DSC_0407

DSC_0416 DSC_0418

DSC_0420

DSC_0423 DSC_0430

IMG_4177

Pour redescendre, les 3 grands sont invités par le conducteur à passer devant dans le bus : grooooos succès pour eux!

DSC_0432

On fait une petite halte avant de reprendre le téléphérique, Romain s'en donne à coeur joie et remplit ses poches de pierres de lave. Je trouve enfin une cassatta siciliana à goûter (un délice à base de génoise et de pâte d'amandes).

DSC_0436

DSC_0443

On décide de rentrer à la maison profiter du terrain de foot, faire les bagages, tenter vainement de rincer la voiture de location après la pluie de sable et faire quelques courses, mais nous réalisons alors que le 25 avril est un jour férié en Italie et nous trouvons portes closes pour tous les magasins. Flûte... Un ultime resto avec une pizza aux pistaches d'anthologie pour moi et des burgers pas très Siciliens, certes, mais énormissimes pour les deux pré-ados. Je crois que la Calzone de Valérian était aussi grande que ... Romain !! Nous avons donc très largement fait le plein de gastronomie sicilienne!

Réveil assez tôt le vendredi car l'avion décolle à 9h.

Je trouve à l'aéroport des frutti martorana, que je cherchais en vain depuis le début, promesses de délices pour l'afficionada de pâte d'amande que je suis. Nous les dégusterons à la maison, pour prolonger un peu les vacances!

On dit "au revoir" à l'Etna, Romain est au taquet dans l'avion et joue les mascottes.

DSC_0449

DSC_0468 DSC_0469

De bien jolies vacances, pas toujours reposantes, mais pour s'en prendre plein les yeux, encore une fois. Arrivés à St Exupéry, Marek nous a dit merci pour tout ça et je crois que Valérian a demandé quand est-ce qu'on repartait !