Le mardi fut un tantinet un peu plus sportif. Direction : la côte, pour aller découvrir l'ermitage de San Juan de Gaztelugatxe, un des incontournables du Pays Basque. Une chapelle sur un éperon rocheux, plein, plein, plein d'escaliers pour y accéder, une vue époustouflante sur l'océan et sur la côte et accessoirement un lieu de tournage de la série Game of Thrones que nous suivons Matthieu et moi. 

Nous arrivons alors que le ciel est un peu couvert, voire avec un peu d'humidité dans l'air, mais le temps s'est fortement éclairci en cours de grimpette et les pulls ont été vite virés. Malgré le monde, on est loin de se marcher les uns sur les autres et c'est vraiment un superbe site, je me régale !

DSC_0392

DSC_0396 DSC_0401

DSC_0426

L'accès est un chemin de croix qui nous fait penser à celui d'Annot

DSC_0411 DSC_0425 

IMG_2735

 DSC_0439 DSC_0450

Dans l'ermitage, les marins ayant survécu à des naufrages ont laissé quelques ex-votos. Et quand on voit les rochers autour, on comprends à quel point ils pouvaient se réjouir de ne pas s'être explosés dessus !

DSC_0430

DSC_0438

IMG_2741

La montée des 214 marches (merci Yann d'avoir compté) est rythmée par les sons de cloche car la tradition veut qu'une fois en haut chacun sonne 3 coups; certains visiteurs plutôt enthousiastes tirent un peu plus souvent sur la corde, mais nous sous sommes sagement cantonnés au respect de la règle.

DSC_0432

DSC_0444

DSC_0451

DSC_0478

DSC_0453

DSC_0459 DSC_0461

DSC_0460

DSC_0490

En haut, on profite, on admire, on boit un coup (ahhh la San Miguel bien fraîche, presque une bénédiction!), on mitraille, on respire l'air marin, on vérifie que les zouaves ne courent pas trop partout, ni trop près du bord. Puis on redescend les marches et on remonte vers le parking-esplanade. Matthieu en tête avec Romain dans le porte-bébé, Marek et Yann ensuite qui m'auront un peu inquiétée car ils se racontaient des histoires en avançant et je me suis demandé s'ils avaient bien tourné sur le petit chemin à droite ou s'ils avaient continué la route... Valérian aura bien du mérite avec ses petites jambes mais on y est arrivé et on a bien réuni les 6 membres de la famille, ouf !

DSC_0473

P1160144

DSC_0482

DSC_0485

DSC_0494

DSC_0496

DSC_0497 DSC_0502

DSC_0500

DSC_0501

DSC_0504

DSC_0510

DSC_0518

dragonstone

;-)

DSC_0527

P1160153

C'est pas le tout, mais malgré le petit déjeuner à base de sandwiches à la tortilla, nous grignoterions bien un petit quelquechose. Et puis il est près de 15h, on est au rythme espagnol. Nous suivons la côte jusqu'à Bakio où nous trouvons des glaces géantes !

DSC_0536

IMG_2746

IMG_2752

DSC_0541

Prochaine étape : la découverte du Salto del Nervion, une cascade de 270m de haut qui figure aussi sur la liste des incontournables du coin, à la "frontière" avec la province de Castilla Léon. Il était noté dans le guide que les points de vue étaient très facilement accessibles en voiture, nous avons naïvement cru que c'était un peu comme dans le Verdon. Mais le GPS nous emmène sur les hauteurs (jusque là, tout est normal), dans un paysage tellement différent de celui que nous venions d'admirer. Le temps est un peu plus gris dans les terres, ça a des allures du Causse du Larzac. C'est amusant comme nos différentes vadrouilles en famille se connectent !

DSC_0547 DSC_0550

Un premier parking le long de la route et je me risque tout de même à avancer un peu sur la piste, pour gagner un peu de temps et ce fut une riche idée car nous avons aisni roulé près de 3 km, pour atteindre la maison du parc naturel à partir duquel le "mirador" était encore à 2km à pieds ! Nous avons suivi les premiers panneaux qui indiquaient un circuit dans les bois, nous nous sentions un peu seuls au monde. Puis retour sur la piste "piétonne", et encore quelques centaines de mètres avant d'arriver au point de vue sur le cirque, sous le regard des vautours. On entend les troupeaux de moutons, ça donne des envies d'Irlande...

DSC_0563

DSC_0571

DSC_0574

DSC_0580

Et nous y sommes. Mais bizarrement, aucun bruit d'eau, c'est somme toute assez étrange, pour la plus grande chute, non? Ahhhh mais c'est parce que très exceptionnellement, le Nervion est ... à sec !! La bonne blague! Sinon, ça donne ça :

https_%2F%2F3

Il y a une passerelle façon "pas dans le vide", comme à l'aiguille du Midi ou sur les hauteurs de Lans, mais j'ai laissé matthieu et les enfants jeter un oeil (et peut-être bien un ou deux petits graviers, on ne les refera pas). Avec Romain dans le porte-bébé, ça a été un peu trop vertigineux pour moi et puis bon, on aurait pu s'envoler, que sais-je (je ne me refais pas !)

DSC_0591

Près de la maison du parc, il y a une résurgeance, personne n'est tombé dedans, tout est bien qui va très bien !

IMG_2756 IMG_2761